Les casinos face à la crise

Le marché du casino et des jeux d’argent en général connaît une crise majeure depuis quelques années. Les chiffres d’affaires des établissements ne cessent de diminuer en raison notamment de la législation concernant l’interdiction de fumer dans les casinos ainsi que celle obligeant les joueurs à présenter leur carte d’identité pour pouvoir entrer. De plus, la crise économique actuelle n’arrange rien à cela, tout comme la concurrence accrue que représentent les casinos en ligne. Ces casinos disponibles sur internet permettent en effet aux joueurs de jouer à n’importe quel jeu de casino gratuit ou payant depuis chez eux. Une simplicité qui séduit ainsi de plus en plus de joueurs.

La plupart des casinos terrestres français rencontrent donc de grandes difficultés pour pouvoir réaliser des bénéfices. C’est par exemple le cas du casino de Deauville qui a annoncé devoir mettre en place un plan social au vu de ses importantes difficultés financières. L’établissement qui comporte 70 employés a ainsi prévu de licencier 19 salariés, soit environ 30% de son personnel. Le casino de Deauville a pourtant également indiqué vouloir tout mettre en œuvre pour sauvegarder le plus d’emplois possibles.

D’autres casinos mettent en œuvre des méthodes innovantes pour pouvoir relancer leur croissance, en installant par exemple des machines à sous électroniques, moins chères à l’acquisition et également très appréciées des joueurs, notamment des plus jeunes. D’autres casinos outre-Atlantique ont quant à eux opté pour une option extrême, à savoir la possibilité pour les joueurs de consommer du cannabis dans leur établissement. À noter que ce projet n’est pas encore en vigueur mais devrait l’être dans les années, voire les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>